Trouvez un professionnel de l'assainissement près de chez vous

Slider

Pourquoi faire appel à une entreprise d’assainissement ?

De plus en plus de particuliers se lancent dans l’assainissement individuel. Le traitement des eaux usées est lié à une innovation écologique des dispositifs d’épuration. À quel point les professionnels d’assainissement s’impliquent-ils dans les projets de système d’épuration autonome ? Le point sur tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Assainissement des eaux usées : comment cela fonctionne-t-il ?

Les activités humaines donnent lieu à une augmentation des agents polluants dans les eaux usées. Ces dernières menacent ainsi l’écosystème. Le système d’assainissement a pour rôle l’épuration de ces dernières avant de les rejeter dans le milieu naturel.

Les eaux usées d’origine domestique, agricole, industrielle et pluviale sont chargées d’impuretés. Ces eaux contiennent des produits polluants et toxiques comme les métaux lourds, les pesticides, les résidus de cosmétiques et le carburant. L’assainissement de ces eaux préserve l’intégrité des nappes phréatiques.

Le processus d’épuration des eaux usées passe par divers mécanismes. Dans le cadre d’un assainissement collectif, la collecte des eaux se fait grâce à un système de raccordement au tout-à-l’égout. Les eaux polluées rejoignent les stations de purification via un réseau de canalisations avant de se déverser dans la nature.

Ce processus est courant sur les territoires d’habitations denses. En revanche, l’assainissement individuel est plus adapté pour les foyers éloignés des stations de dépollution.

Quel est l’intérêt de confier son projet d’assainissement aux entreprises spécialisées ?

En général, l’assainissement se fait sous la diligence de la commune. Dans certains cas, la gérance peut être déléguée à une société spécialisée. Elle dépend de la politique de gestion communale.

Face à la dispersion des habitations, l’assainissement autonome devient de plus en plus fréquent. Il est réalisé sous le contrôle du service public d’assainissement non collectif ou SPANC communal. Ce dernier vérifie la salubrité des installations individuelles.

Le professionnel procède à une installation ou à la rénovation d’un système préexistant, mais également au dépannage des matériels. Les entreprises spécialisées effectuent un examen du sol avant le début des travaux. Elles établissent ensuite un devis détaillé de l’ouvrage. Une fois l’aval du client obtenu, le chantier peut commencer.

Les sociétés d’assainissement travaillent en étroite collaboration avec des entreprises de terrassement durant l’installation du système. Outre la réalisation des grands travaux, elles se chargent également de la vidange et du nettoyage du dispositif.

Quels sont les dispositifs utilisés pour un assainissement autonome ?

Pour les installations autonomes, seuls trois dispositifs d’assainissement sont agréés.

  • Le système de fosse toutes eaux : ce dispositif remplace les fosses septiques. Contrairement à ces derniers, il reçoit aussi bien les eaux vannes que les eaux ménagères ;
  • La filière compacte : elle est idéale pour un jardin exigu dans les résidences secondaires ;
  • La microstation : elle est adaptée pour le traitement des eaux usées domestiques. Sa particularité réside dans son mode de traitement. En effet, des bactéries naturelles interviennent dans l’épuration des eaux. Un tel système est cependant plus onéreux. Cependant, il constitue un bon investissement sur le long terme.

Ils sont écologiques et sans risque de nuisance à la santé et à l’environnement. Les particuliers doivent faire appel à une entreprise professionnelle d’assainissement pour implanter leur dispositif de prétraitement et leur équipement de filtration autonome.